La ferme du Thicaud toute une histoire !

Créé en 1979, le Gaec du Thicaud travaille en agriculture biologique depuis plus de 20 ans. Les vaches et les porcs profitent d'un accès maximum aux prairies. L'hiver, les animaux sont dans les bâtiments et sont couchés sur des aires paillées où ils produisent, généreusement, du fumier qui sera l'unique fertilisant de nos cultures.

Les cultures

Les associés exploitent 120 ha classés en zone de montagne : 90 ha de prairie naturelle et 15 ha de prairie temporaire, qui servent au pâturage des animaux ou sont transformés en foin. 15 ha de céréales sont aussi cultivés : orge, triticale, avoine et blé permettent de compléter l’alimentation des animaux.

Le lisier et le fumier produits par les animaux sont compostés puis épandus sur les cultures et les prairies afin de les fertiliser.

 

La période la plus chargée pour les associés qui s’occupent des cultures est l’été : c’est la période des foins. De mai jusqu’à septembre, quand la pousse de l’herbe et la météo le permettent, on fauche l’herbe, on la laisse sécher au soleil puis on la conserve pour l’hiver. C’est aussi dans cette période que l’on récolte les céréales : c’est la moisson.

Les vaches

Le troupeau se compose d’environ 50 vaches laitières de race Montbéliarde ainsi que des génisses de renouvellement (jeunes femelles issues du troupeau qui n’ont pas encore mis bas).

Tout au long de l’année, les éleveurs veillent au bien-être et à l’alimentation de leurs bêtes en leur apportant une ration équilibrée basée sur l’herbe (pâturage aux beaux jours, foin l’hiver), complétée par des céréales produites sur la ferme, et des protéines sous forme de tourteaux ainsi que des minéraux.

Les mises-bas sont échelonnées tout au long de l’année, ce qui permet de maintenir la production de lait. Les quatre trayeurs se relaient pour les deux traites quotidiennes. La production annuelle moyenne de lait est de 240 000 litres. L’intégralité de la production est transformée par les fromagers.

La fromagerie

Le lait est apporté tous les matins à la fromagerie où les 5 fromagers se relaient pour le transformer tous les jours en divers produits frais et affinés (voir onglet « nos produits »).

Pour fabriquer du fromage, les associés ensemencent le lait avec du ferment puis l’emprésurent pour permettre sa coagulation et la formation du caillé. Les mains expertes estiment la consistance et la texture du caillé pour pouvoir ensuite le découper, le chauffer, le brasser, le mouler puis l’égoutter.

Une fois démoulés les fromages passent dans un bain de saumure avant de gagner la cave d’affinage où ils seront frottés et retournés régulièrement pendant plusieurs mois jusqu’à la mise en vente.Les produits laitiers sont vendus à 90% en vente directe sur les marchés et dans notre magasin de producteur (voir les points de vente dans l’onglet « où nous trouver »). 

Nos derniers projets Ecolos...

Le paturage tournant dynamique

Pour optimiser la gestion globale du paturage

 

La technique du PTD (Pâturage Tournant Dynamique) vise à optimiser la gestion globale du système de pâturage. 

En augmentant le nombre de micro-parcelles (moins de 1 ha), le PTD permet de modifier la vitesse de rotation des animaux afin de respecter en permanence le stade de développement des plantes et de leur permettre une repousse la plus rapide et la plus abondante possible, sans puiser dans leurs réserves. 

Ainsi au printemps pendant le pic de pousse, il n’est pas rare d’observer des temps de rotation de l’ordre de 18 à 22 jours, alors qu’à l’automne ils sont compris entre 35 et 40 jours. L’été parfois 60 jours. Les temps de présence des animaux sur les parcelles sont très courts (de 12 h à 3 jours maximum), ce qui maximise l’ingestion d’herbe.

Le COMPOSTAGE ENRICHI

Pour produire du fertilisant

 

Le fumier issu du paillage est une formidable source de
fertilisants pour les cultures. Pendant bien des années nous sortions le fumier
et le laissions en tas sous la pluie. Les analyses et les livres d’agronomie
nous ont fait comprendre que la moitié des les éléments nutritifs se lessivés
dans le sol. Quel dommage ! Depuis 2 ans nous bâchons notre compost pour
le protéger de la pluie. Et pour améliorer la valeur fertilisante de celui-ci,
nous y ajoutons du bois déchiqueté issu des arbres qui bordent nos champs.
Nous ne coupons bien sûr pas les haies pour notre compost, nous taillons
régulièrement nos haies pour les entretenir, tout simplement. 

La vente en vrac sur les marchés

Depuis 2019 nous proposons une solution de distribution novatrice.

 ?Pour mettre un terme aux emballages de yaourts et fromage blanc, nous avons trouvé LA solution. Des isothermes dans lesquels nous versons du yaourt vanille, yaourt nature ou du fromage blanc. Les clients viennent directement avec leur contenants (dont ils connaissent le volume) et ils payent ainsi que le contenu. Est-ce que ça marche ? : OUI ! TRES BIEN 

Yaourt Nature brassé

Yaourt Vanille brassé

Fromage blanc battu

Lait cru entier

Pour ce produit nous vous suggérons d'apporter une bouteille en verre avec une gros goulot...
Plus facile à nettoyer et à remplir.